Imprimer

CAHIERS 2010

Les auteurs de nos cahiers 2009 ont fait des émules et cette deuxième livraison a reçu trop d’articles : deux devront attendre notre prochain numéro.
Vous trouverez en première partie une étonnante coopération franco-allemande au 19e siècle, le message caché d’un porte-allumettes en grès et la vérité sur les “saucières chaudes”.
Une seconde partie est consacrée à la création et à la décoration, aux décorateurs qui ont travaillé pour Sarreguemines et Digoin ou, dont les œuvres, ont été utilisées pour la décoration des pièces de ces deux faïenceries. Cette partie ouvre également un cycle d’études sur les productions du 20e siècle trop souvent méprisées des collectionneurs, mais que la jeune génération apprécie.

Henri Gauvin

Image

Au sommaire de cette livraison :

Un gobelet dit “de Cologne” de Sarreguemines!
Ein Kölner-Dom-Becher aus Sarreguemines !

ImageMargitta & Karl-Eugen Brinkmann
Ces deux collectionneurs nous présentent une étonnante coopération commerciale entre Mettlach et Sarreguemines au 19e siècle.
Le texte allemand est suivi de son adaptation en français.

La botte de Pandore
ImageGérome Dhuy
Ce collectionneur décrypte pour nous une pièce en grès de Sarreguemines

Les sucriers de table
ImageMarie-Rose Brévilliers
Cette collectionneuse, rétablit la vérité sur les sucriers de table trop souvent confondus avec des “saucières chaudes”

Création et industrie à la faïencerie de Sarreguemines
ImageEmile Decker
Le conservateur des musées de Sarreguemines nous présente la diversité des processus de création des céramiques et des décors à Sarreguemines et à Digoin du milieu du 19e siècle à nos jours.

Horace Vernet sur les productions de Sarreguemines
ImageCharles J. Bolender
Ce collectionneur, auteur de nombreuses études sur les faïences nous présente un artiste du 19e siècle dont les œuvres ont été utilisées pour produire des vignettes qui ornent les premières productions imprimées de Sarreguemines.

Industrie et création l’exemple des assiettes de Colette Guéden
ImageDiana Godard
La chargée des publics des musées de Sarreguemines nous présente une artiste qui a fortement marqué les productions de Primavera et qui a “synthétisé les aspirations et les talents de la jeune femme moderne des années charnières des deuxième et troisième quarts du 20e siècle”

Ramuntcho, le pays basque de J. B. Laffargue
ImageLaetitia Pitz
La chargée de la communication des musées de Sarreguemines lève le voile sur l’auteur des décors du très recherché service “Ramuntcho”

Sarreguemines : Design et création industrielle, les productions du dernier quart du 20e siècle.
ImageOlivier Decker
Ce documentaliste des musées de Sarreguemines, nous fait part d’une première étude sur ce qu’étaient les recherches pour la création des formes et des décors à Sarreguemines et à Digoin des années 1970 à nos jours.

Ce numéro 2 sera en vente au prix de 12€ à la "Biennale des Arts de la Terre" à Creil les 8, 9 et 10 octobre puis les 16 et 17 octobre au salon de Rémelfing ou sur notre site à compter du 18 octobre 2010.